Loading...
InterviewsTendanSMag TV

Interview avec Lady Bellatrix, maîtresse SM parisienne

Lady Bellatrix

Lady Bellatrix dissimule à peine, derrière son élégance et sa beauté sombre, une maîtresse sadique. En effet, elle aime humilier et blesser ses soumis pathétiques mais toujours avec beaucoup de classe !

Dans cette interview pour TendanSMag, Lady Bellatrix nous dévoile comment elle a exploré ses fétichismes. Elle nous explique également comment elle est devenue dominatrice professionnelle et quelles sont ses différentes pratiques BDSM.

Lady Bellatrix, glamour et perversion

Originaire de Vancouver au Canada, Lady Bellatrix a longtemps bourlingué avant de finalement poser ses valises remplies de latex à Paris. Vivant au cœur de la capitale française, cette sublime maîtresse satisfait tous ses petits plaisirs. Glamour, mode, champagne et gastronomie, mais aussi son appétit pour le kink avec les soirées fetish et son donjon SM.

Premiers pas dans le BDSM

Avant de devenir une dominatrice professionnelle mondialement reconnue, Lady Bellatrix a découvert le BDSM et le latex à travers ses escapades nocturnes dans les bars lesbiens de Vancouver. Elle a également développé son imagination à travers ses lectures de magazines fetish et SM. Tels que Bitches with whips ou encore Skin Two. Enfin elle a expérimenté ses talents de dominatrice grâce à ses premières expériences professionnelles. Cependant, ce n’est que plusieurs années plus tard, après une courte pause avec le milieu fetish, qu’elle a pris conscience de la part importante que prends le kink dans sa vie.

Ses pratiques SM et Heavy Rubber

Lady Bellatrix, en tant que maîtresse SM, pratique un large éventail de jeux BDSM. Des plus soft comme les jeux de rôle ou le Tie & Tease aux plus extrêmes avec les punitions corporelles alliant douleur et humiliation. Elle affectionne particulièrement le Heavy Rubber pour son côté transformateur et les nombreux jeux qui en découlent.

Pour en savoir plus sur cette sublime et talentueuse dominatrice vous pouvez la retrouver sur son site Internet www.ladybellatrix.com ainsi que sur les réseaux sociaux.

Bien que Lady Bellatrix parle couramment français, elle a préféré tenir cette interview dans sa langue maternelle. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’anglais, n’oubliez pas d’activer les sous-titres français dans les paramètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editor's choice
Lady Bellatrix
Louva
Bizarre Gallery
Andrea Ropes
La Fessée