Loading...
ArtInterviews

Interview avec Gernot

Gernot

Récemment, nous vous avons présenté ses figurines, aujourd’hui nous sommes fiers d’inaugurer la catégorie interview avec celle de Gernot. Ainsi nous pouvons vous faire découvrir un peu plus ce talentueux artiste qui dessine, peint, sculpte de magnifiques femmes. Et il créé même des masques en latex…

www.bizarre-gallery.com

Bonjour Gernot, pouvez-vous vous présenter et décrire votre univers ?

Je suis illustrateur, peintre et sculpteur qui travaille sur les aspects les plus pervers et les plus sombres de la vie. On me qualifie d' »artiste fetish », mais je travaille également pour la scène Indus et Metal, bien que la majeure partie de mes créations soit dédiée au Bizarre : proportions anatomiques démesurées, talons ultra hauts, maquillage théâtral, une tonne de latex et de corsets à lacets très serrés.

Quel est votre parcours ?

J’ai commencé à dessiner à l’école car je n’ai jamais été très intéressé par ce que l’on essayait de m’y enseigner . J’ai toujours été fasciné par les personnages comme Kiss, Fantomas, Lilly Munster et Emma Peel, j’ai donc essayé de les dessiner. Plus tard, lorsque j’ai découvert les travaux de Hr. Giger, j’ai acheté de la peinture à l’huile et des pinceaux, puis je me suis mis à peindre. À ce moment-là, ma carrière scolaire était pour ainsi dire terminée. En 1994, j’ai organisé ma première expo en Bavière avec d’énormes peintures biomécaniques et de créatures monstrueuses. Ensuite, je suis devenu un lecteur passionné de « Skin Two » pendant les années 1980, j’ai essayé de créer mes premières illustrations fetish. Je les ai envoyé à de nombreux magazines et j’ai reçu de bons échos. Mes premières publications ont été dans « Secret », « Twilight » et « Skin Two ». Depuis, je travaille régulièrement pour « Marquis » et « Heavy Rubber » ainsi qu’en free-lance.

Quelles sont vos influences (artistes, films etc.) ou quelles sont les personnes qui vous ont influencées ?

Comme je l’ai dis, au tout début c’était HR Giger, mais très rapidement j’ai voulu gardé mes distances par rapport à son travail, étant donné que de nombreux « Giger-Clones » sont apparus à l’époque. J’adore le travail de Vince Ray et de Dave McKean, qui est l’un des meilleurs illustrateurs de tous les temps. Mais j’essaie de ne pas être trop influencé par les autres artistes pour conserver un travail original.
Sinon, je ne regarde pas tellement de films.

Où trouvez-vous votre inspiration ?

Je trouve mon inspiration dans ma sexualité tordue et ma soif de macabre… 😉

Quelles techniques utilisez-vous dans vos créations ? Vous aidez-vous de l’ordinateur ?

Je travaille traditionnellement à l’encre, au crayon pour les illustrations plus petites et à l’huile pour les plus grandes. Je ne suis pas un fanatique de l’ordinateur, mais je m’en sers pour la typographie, les corrections (si nécessaire) pour agrandir des croquis réussis.

Que pensez-vous de l’art numérique ?

Ce n’est pas mon style d’art préféré. Il y a de très bons artistes qui travaillent sur photoshop, mais je suis lassé des illustrations en 3D. Je trouve qu’en quelque sorte ça manque de vie.

Gernot, quels sont vos fétichismes ?

Vous pouvez le deviner, si vous regardez de plus près mon travail 😉

Pouvez-vous décrire selon vous la femme parfaite ?

Bien que je sois quelqu’un de très « visuel » et que j’essaie de créer la femme « parfaite » dans mes créations – les choses les plus importantes pour moi sont le caractère, l’humour, la créativité et un goût pour l’érotisme pervers…
Je pense l’avoir déjà trouvée 😉

En 2005, vous avez lancé une marque de masque en latex, « GUMENA » en collaboration avec Danny Deluxe. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Oui ! Lorsque j’ai rencontré Danny, on s’est vite rendu compte que nous partagions le même intérêt pour les vêtements en latex bizarres. Comme j’avais déjà eu quelques expériences dans la création de moulage pour mes séries de figurines, j’avais également essayé avec le latex, nous nous sommes lancés dans la création des premiers designs. Les résultats étant très satisfaisants, nous avons donc décidé en 2005 de les présenter au public. Ce fut un succès et nous avons donc lancé GUMENA. Nous essayons de nous concentrer sur le design pour conjuguer à la fois beauté et glamour avec l’extrême et le bizarre. Par exemple, nous avons créé récemment un masque avec des bulles en relief en rose et en noir qui est très glamour-futuriste et donc très agréable au toucher… 😉
Tous nos masques sont dessinés et produits par nous-mêmes dans notre petit atelier situé en Bavière.

Gernot, quels sont vos projets ?

Je suis à la recherche d’une galerie sérieuse en Europe ou aux États-Unis pour présenter mes derniers travaux à l’huile/acrylique. Ma dernière exposition date de 2006, donc il est temps de s’y remettre ! Pour le moment, je me concentre sur des travaux plus importants, sur le free-lance et j’essaie de me perfectionner dans la peinture. GUMENA va publier de nouveaux masques avant Noël, d’ailleurs nous travaillons toujours sur les premiers moulages de jupes et de corsets incroyables.
Mais le projet le plus important est de : Profiter de la Vie !

2 comments
  1. MademoiselleCherie

    En plus de son travail vraiment top visuellement (je ne me prononcerait pas sur les sujets qui déjà me concernent un peu moins dans leur exagération) ce type a l’air parfaitement affable et réaliste tant vis a vis de son travail que vis a vis du mileux.
    On aimerai lire plus souvent des interview comme ca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editor's choice
Lady Bellatrix
Louva
Bizarre Gallery
Andrea Ropes
La Fessée