Loading...
ActualitésConcours

Rack Framboise est Miss Marquis France 2010

Miss Marquis France

Rack Framboise est la toute première modèle a remporté le titre de Miss Marquis France !

Lors du Bal des Supplices, les 5 juges : Julien et Marilyne, organisateurs du Bal des Supplices, Marie Kalista, modèle fetish et Cybex devaient désigner la première Miss Marquis France. Les élections furent très difficiles, car les 4 modèles qui ont eu le courage d’aller jusqu’au bout du concours voulaient gagner à tout prix ce titre, et elles ont su impressionner le jury ! Il faut dire que l’enjeu était de taille, la gagnante remportait de nombreux lots (consultez notre article sur le concours) et surtout une séance photos avec Peter W. Czernich ! Quelle modèle fetish ne rêverait pas de passer devant son objectif ?

Le concours a débuté avec l’épreuve Gogo dance, et là, le ton était donné ! Les quatre modèles : Rackframboise, Anthrazit, Domina Jenna et Whisper ont affiché sur scène leur sex appeal et leur sensualité : danse érotique, caresses, déshabillage, baisers passionnés… Puis est venue l’épreuve Talent, les modèles avaient un mois pour élaborer une performance sur un thème de leur choix. Chacune ont choisi un style bien différent. Le rideau s’est ouvert en premier sur Rackframboise, allongée nue sur un sofa en forme de bouche. A l’inverse d’un striptease, elle s’est rhabillée, enfilant culotte, porte-jarretelles, bas, guêpière, jupe vinyle… le tout sur une musique enjouée. Ambiance plus sombre et pailletée pour Jessica Whisper qui vêtue d’un tutu noir a entamé une danse sensuelle et fétiche, entourée de ses deux partenaires. Ensuite, la musique de Bad Things, le générique de True Blood a démarré et Domina Jenna habillée en cowboy est entrée sur scène trainant sa pauvre victime qu’elle a ficelée au milieu de la scène. Enfin, Anthrazit s’est littéralement transformée dans sa performance Heavy Rubber : cagoule latex, ballet shoes, jeu de respiration, aiguilles…

Les quatre candidates n’avaient rien à envier des professionnels, car leur performance était travaillée avec soin, la musique, le décor, les accessoires, tout était là pour plonger le jury et le public dans leur univers fétichiste.

One comment
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editor's choice
Lady Bellatrix
Louva
Bizarre Gallery
Andrea Ropes
La Fessée